Incertitude, discontinuité, fracture numérique… En dépit de la dispersion spatiale qui nous est imposée par le confinement, les enseignant·es peuvent éviter d’ajouter la distanciation sociale. Au contraire, ils·elles peuvent assurer avant tout un travail de maintien des liens avec celles et ceux auprès desquels ils·elles se sont engagés.

Un article d’Arnaud Dubois, Patrick Geffard et Gérald Schlemminger sur le blog « Pédagogie en temps de confinement » à retrouver sur Mediapart.

Lire l’article

Avez-vous trouvé ce contenu intéressant ?