La continuité pédagogique à Paris – #RÉCIT N°14 : La circonscription 14B-15A

Anne-Sophie Lefebvre et Anne Monciero sont conseillères pélagiques dans la circonscription 14B Montsouris – 15A Volontaires. Elles nous détaillent leur action pour aider les enseignant.es à maintenir le lien avec les élèves et assurer ainsi la poursuite des apprentissages.

Quels sont les besoins prioritaires exprimés par les enseignant.es ?

Les collègues ont peu exprimé de besoins. Dès le premier week-end,  ils se sont lancés immédiatement dans la recherche de nouveaux outils et fonctionnements. Ils ont imaginé mille procédés : vidéos, power point animés, plan de travail, classes virtuelles … Ils ont hélas rencontré des soucis de connexion notamment, dus à l’engouement de tous. Chacun a dû se calmer ensuite !! Nous avons vécu la même chose : pressées par les groupes académiques pour construire des ressources (que nous espérons avoir été utiles), nous avons cherché et créé tout azimut et sommes restées pantoises devant les réseaux saturés (voix et images hachées).

Comment continuez-vous à accompagner les équipes et les enseignants durant cette période ?

Ce que nous avons fait, faisons, essayons de faire pour garder le lien, valoriser les enseignants, les accompagner, conserver la bonne humeur, en toute simplicité :
BILLETS thématiques plusieurs fois par semaine (conformité des outils numériques, parler du cvirus aux enfants, poissons d’avril, question de temps, y’a de la joie, écrire à ceux que vous aimez, l’école d’après …) ;
– création d’un nouveau module dans l’espace collaboratif de la circonscription « aide à la continuité pédagogique », avec des forums pour les enseignants et les directeurs, des ressources, de la mutualisation, une sélection des ressources académiques ;
– élaboration de ressources pour l’Académie (groupe « Français » pour l’une, groupe « mathématiques » pour l’autre) ;
– accueil des enfants de soignants et autres professions essentielles, dans les écoles d’accueil, plusieurs fois par semaine.
Nous continuons aussi à répondre individuellement aux enseignants qui nous sollicitent, à être à l’écoute des directeurs, à participer aux commissions, à nous former en classe virtuelle … pour préparer le plan de formation en cours !

Pensez-vous que l’expérience vécue va modifier vos pratiques ?

Oui bien sûr, mais peut-être que non !

C’est notre deuxième année dans cette circonscription. Nous cherchons toujours à être au plus proche des préoccupations des enseignants lors des visites dans les écoles et des moments de formation. Depuis le 16 mars, nous avons pu partager ensemble des expériences de terrain, en prenant en charge des groupes d’élèves, dans les écoles d’accueil. Nous avons échangé autour des mêmes questionnements, de nos « ratages », de nos doutes. Les collègues nous ont raconté leur vécu de l’enseignement à distance, ce qui marche, ce qui est difficile. Les relations enseignants-conseillères pédagogiques évoluent, nous l’espérons.

Les enseignants ont utilisé de nouveaux outils. Leurs questions nous obligent à nous former nous aussi. Certains de ces outils trouveront peut-être une place pertinente dans les formations futures. Nous comptons aussi sur cette nouvelle familiarisation aux outils numériques, pour mobiliser davantage les enseignants aux webinaires que nous avons essayé de mettre en œuvre cette année. En espérant que les soucis d’applications et de connexions rencontrées en 2019-2020 soient résolus.

En tant que conseillères pédagogiques, nous avons le souci quotidien de valoriser le travail et les pratiques des enseignants et des directeurs. Cela demande du temps, de l’imagination et de la persévérance. Mais les arguments sont évidents, tant  nous sommes admiratives de l’engagement,  de la créativité et de la résistance physique et morale (!!) de tous nos collègues.


Article proposé en partenariat avec :

ANCP&AF Paris : La place, le rôle, la mission du conseiller pédagogique et plus largement des formateurs du 1er degré dans un système éducatif en perpétuelle évolution est une préoccupation constante et majeure de l’ANCP&AF, Association Nationale des Conseillers Pédagogiques et Autres Formateurs.

Cette association professionnelle, de statut loi 1901, vise principalement l’établissement entre ses membres de relations fondées sur la pratique de la coopération intellectuelle et de l’entraide professionnelle. Au sein de l’ANCP&AF Paris, les rencontres et formations de formateurs organisées se donnent pour objectif principal de permettre aux formateurs d’acquérir des gestes professionnels performants et innovants pour accompagner efficacement les professeurs des écoles dans leur mission, la réussite de tous les élèves.

 

Avez-vous trouvé ce contenu intéressant ?