Coline Grandpierre, intervenante pour notre fédération et artiste propose de découvrir son travail « Les cailloux chelous » débuté en 2018 et poursuivi pendant cette période ou ils ont commencé à muter, laissant apparaître des couleurs. Sauvages mais attachants, les Cailloux Chelous aiment la liberté et l’espace.

Les Cailloux Chelous incarnent ce que chacun désire y voir : Certain·es voient des poissons, d’autres des chaussures, des coquillages, ou même parfois des organes vitaux : tout est possible ! Cette période étrange est extrêmement propice à la création de toutes sortes de nouveaux Cailloux Chelous.

C’est le moment parfait pour essayer de créer les vôtres !

Visitez son site: https://colinepointg.carbonmade.com/

Son instagram : https://www.instagram.com/colinepointg/


Coline Grandpierre – La Bio !

Née en 1982, je vis et travaille à Paris.

Diplômée en sculpture sur bois à l’école Boulle en 2004 et déjà fascinée par la matière et le son, je deviens graveuse sur verre pendant 4 ans.

De nature fureteuse, mon parcours s’oriente ensuite vers le bruitage au théâtre.

Chaque expérience vécue est un vecteur de création et c’est 2013, que je décide de me consacrer ardemment au dessin.

Je fais l’incroyable découverte du dessin automatique et, émerveillée par cette révélation, me mets à croquer inlassablement des pages et des pages de carnets.

Mes dessins, en noir et blanc, sont peuplés de photos un peu floues, de vieux jouets, d’épluchures de crayons, de sons tombés par hasard dans mes oreilles, de petits cailloux mais surtout d’absurde.

Si l’absurde n’est vraiment pas logique, il est quand même bien rigolo de rire.

Dévoreuse de sons et d’images, je digère mes explorations et trace la cartographie de mon imaginaire en les illustrant sur papier.

La couleur apparaît parfois: Coller, dessiner, gratter, effacer, re dessiner, re coller, re gratter, colorier, re re dessiner, et ainsi de suite, jusqu’à épuisement total du support.

En 2015, je découvre la gravure, et en tombe éperdument amoureuse.

Aimant par dessus tout me perdre dans la matière et le minuscule, d’étranges formes se mettent à éclore un jour de septembre 2018.  Les Cailloux Chelous sont nés.

Aujourd’hui, en parallèle de mes créations, je donne des ateliers d’arts à des enfants*.

Et comme le dit un être cher dont je ne citerai pas le nom : « Mais jusqu’où ça va s’arrêter ? »

Où retrouver Coline Grandpierre ?  SITE INTERNET  –  COMPTE INSTA

 

* Coline Grandpierre anime les ateliers Petits-artistes / BD / BD Mangas

au centre Paris anim’ Mathis (19e) tous  les samedis !

Avez-vous trouvé ce contenu intéressant ?