Chargement Évènements

Les centres Paris Anim’ Daviel et Baudricourt vous proposent une rencontre à distance avec Electro Street

Le mercredi 2 décembre à 19h

Cet évènement sera animé par Gladys avant un temps d’échange avec le public

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir votre lien zoom 

 

Electro Street, c’est 5 danseurs, Kyrra, Le Fiasc, Bats, Taylor et Skips, devenus en 10 ans les ambassadeurs de la danse electro. Une histoire d’amitié entre cinq  jeunes réunis autour d’une même passion.

Electro Street c’est d’abord l’expression d’une rage intérieure, à travers les battles dès 2007, puis l’épanouissement des corps à travers la scène aux débuts des années 2010. Ils se sont  démarqués des autres groupes par leur attirance pour l’aspect chorégraphique de la danse electro et sont devenus au fil des années les référents de cette danse née en France.

Une French Touch qui a déjà séduit plusieurs pays avec un nouveau langage urbain et futuriste.

Depuis, ils ont  eu la chance et le privilège d’enseigner et de montrer leur passion  aux quatre  coins du monde.

Le groupe, constitué d’Alou, Taylor, Mamadou, Adrien et Romain est resté le même depuis 10 ans.

Ils ont grandi, vieilli, mais le groupe n’a jamais changé.

Ils ont notamment travaillé avec : Blanca Li, Loewe, Sofia Boutella, Dua Lipa, Fka Twigs, Christine & The Queens, David Guetta, Martin Solveig, Ali Mahdavi, Najwa Nimri, Jared Leto, Adidas, Kenzo, Balmain, Louboutin, Z Zegna, Dries Van Noten, Thom Browne, Vogue Magazine, Alexander McQueen, Jean Paul Gaultier …

Ils ont tourné dans le film Climax de Gaspar Noé qui a été par la suite sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs lors du Festival de Cannes 2018.

Depuis fin 2019, ils ont créé une compagnie de jeunes danseurs avec qui ils travaillent sur divers projets.

QUELQUES REPÈRES…

La danse  electro est née dans les clubs et s’est répandue par la suite dans le milieu urbain à travers les battles.

Elle est basée sur des mouvements de bras rapides et énergiques dûs au BPM de la musique electro.

Les mouvements sont majoritairement linéaires, graphiques et amples.

Pratiquée depuis les années 2000 dans les clubs, cette danse s’est rapidement popularisée grâce à des vidéos postées sur YouTube.

Chaque danseur possède un « blaze », l’équivalent d’un pseudonyme, après avoir acquis une certaine réputation.

 

Soyez le premier à vous inscrire !

Lire la politique de confidentialité
Tribe Loading Animation Image

Avez-vous trouvé ce contenu intéressant ?

Les commentaires sont fermés