Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé
Commémorations de l'abolition de l'esclavage

Dans le cadre des commémorations de l’abolition de l’esclavage, la Ligue de l’enseignement propose une projection-débat autour d’un documentaire signé Aurine Crémieu.

Une femme nommée Solitude

Une héroïne nécessaire au peuple antillais ! Voilà ce que l’on peut dire de Solitude. Cette mulâtresse anonyme, fille d’une esclave noire et d’un marin blanc, a traversé l’histoire sans laisser de trace. Et pourtant ! Des rues, des écoles portent son nom… Son histoire, écrite par le romancier André Schwarz-Bart, est une fiction. Mais Solitude s’en est affranchie. Par-delà le silence et l’amnésie qui se sont abattus sur la Guadeloupe après la révolte de 1802, la mulâtresse Solitude s’est glissée dans la mémoire collective. Encore méconnue, elle habite désormais « la maison Guadeloupe » aux côtés des grands héros de la résistance à l’esclavage. De ceux qui ont préféré « Vivre libres ou mourir ! » plutôt que de redevenir esclaves.

En présence de la réalisatrice.

Mon nom est Solitude, d’Aurine Crémieu (2015), 52 min

Avez-vous trouvé ce contenu intéressant ?

Les commentaires sont fermés