Divisé en trois étapes, le projet de sensibilisation a cette année été introduit par la projection-débat du film La Petite Vendeuse de Soleil. Afin de comprendre la notion de philanthropie, les classes inscrites ont en effet pu visionner ce moyen métrage sénégalais de Djibril Diop Mambéty. Réalisé en 1998 dans le cadre de la trilogie Histoires de petites gens, le film raconte l’histoire de Sili, une jeune fille en situation de handicap, qui décide de cesser de mendier pour vendre elle aussi des journaux, car « ce qu’un garçon peut faire, une fille peut le faire aussi »…

Le Parcours de sensibilisation, proposé sur un trimestre à 60 classes parisiennes et franciliennes, permet aux enfants de définir la notion de philanthropie et d’en comprendre les enjeux ainsi que les domaines d’actions possibles (santé, éducation, droits de l’Homme, etc.).

Il se poursuivra en janvier pour les enseignants souhaitant aller plus loin par un Parcours action, qui donnera l’occasion aux élèves de s’engager collectivement aux côtés d’une association qui leur tient  cœur  en menant une action de soutien pour ses bénéficiaires.

 

Retour sur le projet sur la protection des ressources marines mené l’année dernière par les élèves de l’école Belleville pour soutenir l’association Bloom.