Cette année, Aubin, Gabrielle, Hugo, Mouna et Solène ont effectué leur mission en tant que volontaires en service civique en accompagnant avec brio les classes participantes tout au long de l’année scolaire.  En quoi consistait la mission ?  Découvrez le portrait de Gabrielle.

Rencontre avec Gabrielle Auffret en mission de service civique pendant 10 mois dans le cadre du projet :

Quelles étaient tes attentes pour intégrer ce service civique ?

Pendant ma recherche d’emploi, j’avais envie de me rendre utile en contribuant à un projet qui me permettrait aussi de développer mes compétences, notamment en animation auprès des enfants. Je souhaitais m’investir dans le projet L’Ecole de la Philanthropie pour en défendre les valeurs.

Décris-nous une journée-type…

Participer au programme L’Ecole de la Philanthropie est varié et intense : on ne s’ennuie jamais ! Dans une même journée, je m’occupais de mes mails et je téléphonais pour suivre l’avancée des projets des classes et pour faire de la prospection auprès des associations. Sous le tutorat de la coordinatrice du dispositif, je participais à la rédaction de documents comme des dossiers pédagogiques à destination des enseignants ou des articles pour la newsletter. J’ai aussi aidé à créer des outils pédagogiques pour parler de philanthropie de manière ludique. Et si une intervention en classe était prévue, je n’oubliais pas de prendre des photos qui serviraient d’illustrations aux documents et de rédiger des comptes-rendus destinés à améliorer le programme.

T’es-tu sentie investie et utile à travers ta mission ?

Oui, tout à fait ! Je me suis très vite investie dans la mission. Mais après les attentats du 13 novembre, j’ai ressenti de façon très forte la nécessité de sensibiliser les enfants à la philanthropie, de parler avec eux et de planter en eux des graines de bienveillance pour qu’ils puissent construire un monde où les relations d’échanges et d’aide seront primordiales.

Qu’est-ce que le service civique t’a apporté ?

Beaucoup de choses, tant sur le plan personnel que professionnel. Mes attentes ont été comblées : j’ai pu approfondir mes compétences en gestion de projets et j’ai appris à intervenir auprès de groupes d’enfants. J’ai découvert le monde associatif et le fonctionnement d’une association. Mais la mission m’a aussi permis de prendre confiance en moi. J’ai notamment réalisé que j’étais beaucoup plus organisée et efficace que je ne le pensais et que je pouvais ainsi mener à bien des projets. Enfin, la découverte de tant d’associations m’a donné envie de m’engager et je suis désormais bénévole chez e-graine.

Quels sont tes futurs projets ?

Continuer à travailler dans le domaine de l’éducation, pour transmettre  des valeurs aux enfants et les responsabiliser. Plus tard, j’aimerais particulièrement sensibiliser les gens au développement durable en leur communiquant les petits gestes et les changements d’habitude qui permettent de protéger l’environnement, de créer du lien avec d’autres personnes et de vivre dans un monde meilleur.

Est-ce que tu conseillerais cette mission ? Pourquoi ?

Oui car c’est une aventure riche en découvertes sur soi, sur les autres, sur les mondes professionnel, associatif et éducatif. Une mission avec L’Ecole de la Philanthropie, c’est travailler avec une super équipe, rencontrer des classes motivées et découvrir de nombreuses associations engagées dans la solidarité !

Vous avez entre 16 et 25 ans et vous êtes motivé-e pour faire un volontariat en service civique dans le cadre de L’Ecole de la Philanthropie ? N’hésitez pas, postulez en suivant ce lien !